Des conseillers échangent idées et informations sur la transformation spirituelle et le changement social : 3e partie

Partager cet article :

CENTRE MONDIAL BAHÁ’Í, publié le 7 août 2018 – Au cours d’une réunion au Centre mondial bahá’í, des groupes de conseillers continentaux ont pris part à des entretiens, qui ont été enregistrés par le Service des nouvelles internationales bahá’íes, pour une série de podcasts sur le renforcement de la communauté, la transformation spirituelle et le changement social.

Taraz Nadarajah (à droite), membre du Corps continental de conseillers pour l’Australasie, s’entretient avec Mark Sisson, membre du Corps de conseillers pour les Amériques.
Taraz Nadarajah (à droite), membre du Corps continental de conseillers pour l’Australasie, s’entretient avec Mark Sisson, membre du Corps de conseillers pour les Amériques.

Le premier épisode a porté sur les programmes d’éducation spirituelle et morale destinés aux jeunes. Le deuxième a mis en lumière des expériences avec des écoles communautaires en Afrique. Dans cet épisode de podcast, les conseillers explorent la relation entre la prière et le service et discutent de la vie familiale, de la communauté et de l’unité raciale.

Sokuntheary Reth, membre du Corps de conseillers pour l’Asie, discute de l’effet d’un modèle de prière et de service imbriqués sur une communauté.
Sokuntheary Reth, membre du Corps de conseillers pour l’Asie, discute de l’effet d’un modèle de prière et de service imbriqués sur une communauté.

Sokuntheary Reth parle de l’effet d’un modèle de prière et de service imbriqués sur le caractère d’une communauté, en s’inspirant de l’expérience de la communauté bahá’íe de Battambang, au Cambodge, où une maison d’adoration bahá’íe locale a été érigée l’an dernier.

« Après que le temple a été construit, explique Mme Reth, nous avons pu constater que les gens comprenaient mieux la prière, sa signification et son pouvoir. Ils ont le sentiment que lorsqu’ils y viennent en famille, cela resserre les liens familiaux et les unit beaucoup plus. »

Sokuntheary Reth, membre du Corps de conseillers pour l’Asie, discute de l’effet d’un modèle de prière et de service imbriqués sur une communauté.
Sokuntheary Reth, membre du Corps de conseillers pour l’Asie, discute de l’effet d’un modèle de prière et de service imbriqués sur une communauté.

Mark Sisson des États-Unis et Taraz Nadarajah d’Australie discutent également de la vie familiale, de la communauté et de la race. Ils s’appuient en particulier sur des expériences à Sydney, en Australie et à San Diego, aux États-Unis.

Dans leur conversation, ils analysent à la fois la façon dont les forces sociales affectent la société et la façon dont les communautés bahá’íes apprennent à transcender ces forces, pour construire de nouveaux modèles de vie communautaire, basés sur l’unité de l’humanité.

On peut écouter le podcast en anglais ici : http://news.bahai.org/story/1278/

 

Partager cet article :