Les lieux saints bahá’ís

  • Jardins bahá'ís à Haïfa, en Israël

Le Mont Carmel a été qualifié, depuis des temps immémoriaux, de « Montagne du Seigneur ». Pour les bahá’ís, il revêt également une importance particulière, puisqu’il héberge le centre mondial de leur Foi, avec notamment le mausolée du Báb et de ‘Abdu’l-Bahá, ainsi que le siège de la Maison universelle de justice et d’autres bâtiments tels qu’un centre d’étude des textes et des archives internationales.

Rends grâce à ton Seigneur, ô Carmel
Réjouis-toi, car Dieu en ce jour a établi son trône sur toi, a fait de toi l’aurore de ses signes et la source des témoignages de sa révélation.
– Bahá’u’lláh, Tablette du Carmel

Le tombeau de Bahá’u’lláh et le mausolée du Báb et de ‘Abdu’l-Bahá sont des des lieux saints pour les bahá’ís. Ils sont situés de part et d’autre de la baie entre Akká et Haïfa, au nord d’Israël. Ils sont l’objet de pèlerinage de milliers de bahá’ís chaque année.

Ils ont été inscrits en juillet 2008 au patrimoine mondial de l’UNESCO[?]. Cette décision a été prise par le Comité du patrimoine mondial des Nations Unies en raison de leur profonde signification spirituelle et de leur importance comme lieu de pèlerinage de la foi bahá’íe.