Les Bahá'ís de France

Au sein des quartiers et des villages de France,
les bahá’ís s’efforcent de contribuer au bien-être et au progrès de la société,
aux côtés de personnes qui partagent cette même volonté.

Inspirés par la vision de Bahá’u’lláh, ils ont à cœur de servir le bien commun. La transformation à laquelle ils prennent part inclut à la fois le développement du caractère noble de l’être humain et l’amélioration des conditions matérielles et spirituelles de la société.

Le principe qui inspire et oriente leurs efforts est celui de l’unité de l’humanité. Ils ont la conviction que l'humanité forme une seule famille. Le moment est venu pour elle de s'unir en une société mondiale, juste et prospère, dans le respect de la diversité des cultures et des peuples qui la composent.

Rencontrer des bahá’ís dans votre région :

Inspirés par la vie et les enseignements de Bahá’u’lláh, des millions de personnes du monde entier ont célébré, les 21 et 22 octobre 2017, le deux centième anniversaire de sa naissance. Pour cet évènement les communautés bahá’íes ont reçu beaucoup de messages de personnalités publiques. Découvrir le site international du bicentenaire »

Sensibles à la vision bahá’íe de la construction d’un monde spirituellement et matériellement prospère, de plus en plus de personnes apprennent à servir la société de façon désintéressée. En savoir plus »

La foi bahá’íe est une religion mondiale et indépendante. Son histoire débute en Perse en 1844. Son fondateur est Bahá’u’lláh, un noble persan qui a proclamé être le porteur d’une nouvelle révélation, un nouveau message divin, dont la finalité est d’établir l’unité des peuples de la terre. En savoir plus »

La première communauté bahá’íe d’Europe nait à Paris à la fin du XIXe siècle. L’Occident de l’époque, à l’avant-garde des recherches académiques et des découvertes scientifiques, est ravivé par une forte curiosité intellectuelle, culturelle et artistique. Lire plus de détails historiques »

L’émergence d’une civilisation prospère, tant dans ses dimensions spirituelles que matérielles, résultera des efforts consentis par tous ceux qui, à travers le monde, cherchent à améliorer tel ou tel aspect de la vie de leur population. Découvrir l'engagement des bahá'ís dans la vie de la société »

Si puissante est la lumière de l’unité qu’elle peut illuminer la Terre entière - Bahá'u'lláh

Les lieux saints bahá’ís

Les lieux saints bahá’ís situés à Haïfa et Akká (Israël) sont classés au Patrimoine mondial de l’Unesco en raison de leur profonde signification spirituelle et de leur importance comme lieu de pèlerinage de la foi bahá’íe.
En savoir plus »

Les maisons d’adoration

Les maisons d’adoration bahá’íes sont des lieux de prière et de recueillement ouverts à tous. Il existe sept maisons d’adoration continentales. Avec plus de quatre millions de visiteurs chaque année, celle de New Delhi en Inde est la plus visitée.
En savoir plus »

Actualités

Venus Khalessi (deuxième à gauche) de la communauté bahá’íe d’Australie lisant la déclaration finale du Forum interconfessionnel du G20, qui s’est tenu en septembre à Buenos Aires.

Évolution de la vision bahá’íe du dialogue interreligieux

OSLO, Norvège, publié le 17 janvier 2019 - Les récents rassemblements internationaux interconfessionnels soulignent une prise de conscience croissante dans le monde. De nombreux acteurs sociaux voient dans le dialogue interreligieux un nouveau potentiel pour canaliser les pouvoirs constructifs de la religion en vue de l’amélioration de la société.

Deux lycéens aidant un groupe de collégiens dans le cadre du programme d’habilitation morale de l’école.

Éducation matérielle et spirituelle : les 30 ans de l’école des Nations

MACAO, publié le 6 janvier 2019 - Une école internationale d’inspiration bahá’íe à Macao célèbre son 30e anniversaire cette année académique. L’école des Nations est devenue un établissement d’enseignement réputé pour sa rigueur académique et son approche intégrée du développement moral et intellectuel de ses élèves.

Pour le monde bahá’í, l’année 2018 a été marquée par un large éventail de réalisations.

Rétrospective de l’année 2018: réalisations et projets

CENTRE MONDIAL BAHÁ’Í, publié le 30 décembre 2018 - Pour le monde bahá’í, l’année 2018 a été marquée par un large éventail de réalisations. Par le biais de ses podcasts (en anglais) et de ses articles, le Bahá’í World News Service s’est efforcé de rendre compte de certaines de ces réalisations et d’explorer de nouveaux projets découlant de l’engagement des bahá’ís.

La communauté bahá’íe participe aux discours sur le rôle de la religion dans la société dans de nombreux pays ainsi que sur la scène internationale.

Pourquoi la religion est de nouveau à l’honneur

CENTRE MONDIAL BAHÁ’Í, publié le 27 décembre 2018 - L’accélération des mouvements transfrontaliers des populations, la diversité religieuse accrue, les tensions interreligieuses croissantes, les violences sectaires, le mécontentement des jeunes et leur vulnérabilité à la radicalisation : ces facteurs, parmi d’autres, se conjuguent pour amener la religion au premier plan des sujets de société dans pratiquement toutes les régions du monde et sur la scène internationale.

Afif Naeimi (au centre) se tenant aux côtés de ses proches à Téhéran plus tôt dans la journée, après avoir terminé son injuste peine de prison de 10 ans.

Le dernier membre de l’ancien groupe des Yaran termine sa peine de prison, cependant la persécution se poursuit.

CIB GENÈVE, publié le 20 décembre 2018 - Le dernier membre emprisonné de l’ancien groupe responsable de la communauté bahá’íe en Iran a été libéré aujourd’hui, après avoir purgé une injuste peine de prison de 10 ans pour avoir simplement pratiqué sa foi. Les bahá’ís d’Iran continuent cependant de faire face à une persécution omniprésente et quotidienne.

Le secrétaire général des Nations unies, António Guterres (au centre), s’entretenant avec Louise Arbour, représentante spéciale du secrétaire général pour les migrations, à la conférence intergouvernementale sur l’adoption du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières. À gauche, Michelle Bachelet, haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, et María Fernanda Espinosa Garcés (deuxième à gauche), présidente de la 73e session de l’Assemblée générale. (Photo ONU/Sebastien Di Silvesto)

La CIB estime nécessaire de coopérer en matière de migration et elle se concentre sur ses causes profondes

MARRAKECH, Maroc, publié le 19 décembre 2018 - Plus de 250 millions de personnes ont quitté leur pays d’origine – pour la plupart victimes de la guerre, du dénuement économique ou de la dégradation de l’environnement – en quête d’un avenir meilleur ailleurs. Pour faire face à ce mouvement croissant de populations, les dirigeants du monde se sont réunis la semaine dernière lors d’une conférence historique au cours de laquelle 164 pays ont adopté le tout premier accord mondial des Nations unies pour une approche commune des migrations internationales.

Vue de la salle de l’Assemblée générale au siège de l’ONU (Photo ONU / Manuel Elias)

Une résolution de l’ONU appelle à la fin de la persécution des bahá’ís par l’Iran

NATIONS UNIES, publié le 18 décembre 2018 - L’Assemblée générale des Nations unies a condamné les violations continuelles des droits de l’homme par l’Iran visant les bahá’ís et les autres personnes faisant face à de graves restrictions de la liberté de pensée, de conscience, de religion et de conviction.

Au siège de la Ligue arabe au Caire (de gauche à droite) : Shahnaz Jaberi, une représentante bahá’íe de Bahreïn ; Hala Al-Saeed, une ministre du gouvernement égyptien ; Hatem El-Hady, un représentant bahá’í d’Égypte ; et Solomon Belay, un représentant du Bureau de la Communauté internationale bahá’íe à Addis-Abeba.

La CIB se joint aux dirigeants arabes pour faire progresser les objectifs de développement durable

LE CAIRE, publié le 12 décembre 2018 - Face aux inquiétudes grandissantes dans la région concernant de graves problèmes, des dirigeants arabes se sont réunis le mois dernier dans la capitale égyptienne pour faire avancer les objectifs de développement durable des Nations unies (ODD).

Tombeau du Báb

Reportage TV sur les jardins bahá'ís à Haïfa dans l'émission « Echappées belles » sur France 5

L'émission « Échappées Belles – De Tel Aviv à Jéricho » diffuse un reportage sur la foi bahá'íe et ses lieux saints à Haïfa.