Les Bahá'ís de France

Au sein des quartiers et des villages de France,
les bahá’ís s’efforcent de contribuer au bien-être et au progrès de la société,
aux côtés de personnes qui partagent cette même volonté.

Inspirés par la vision de Bahá’u’lláh, ils ont à cœur de servir le bien commun. La transformation à laquelle ils prennent part inclut à la fois le développement du caractère noble de l’être humain et l’amélioration des conditions matérielles et spirituelles de la société.

Le principe qui inspire et oriente leurs efforts est celui de l’unité de l’humanité. Ils ont la conviction que l'humanité forme une seule famille. Le moment est venu pour elle de s'unir en une société mondiale, juste et prospère, dans le respect de la diversité des cultures et des peuples qui la composent.

Rencontrer des bahá’ís dans votre région :

Inspirés par la vie et les enseignements de Bahá’u’lláh, des millions de personnes du monde entier ont célébré, les 21 et 22 octobre 2017, le deux centième anniversaire de sa naissance. Pour cet évènement les communautés bahá’íes ont reçu beaucoup de messages de personnalités publiques. Découvrir le site international du bicentenaire »

Sensibles à la vision bahá’íe de la construction d’un monde spirituellement et matériellement prospère, de plus en plus de personnes apprennent à servir la société de façon désintéressée. En savoir plus »

La foi bahá’íe est une religion mondiale et indépendante. Son histoire débute en Perse en 1844. Son fondateur est Bahá’u’lláh, un noble persan qui a proclamé être le porteur d’une nouvelle révélation, un nouveau message divin, dont la finalité est d’établir l’unité des peuples de la terre. En savoir plus »

La première communauté bahá’íe d’Europe nait à Paris à la fin du XIXe siècle. L’Occident de l’époque, à l’avant-garde des recherches académiques et des découvertes scientifiques, est ravivé par une forte curiosité intellectuelle, culturelle et artistique. Lire plus de détails historiques »

L’émergence d’une civilisation prospère, tant dans ses dimensions spirituelles que matérielles, résultera des efforts consentis par tous ceux qui, à travers le monde, cherchent à améliorer tel ou tel aspect de la vie de leur population. Découvrir l'engagement des bahá'ís dans la vie de la société »

Si puissante est la lumière de l’unité qu’elle peut illuminer la Terre entière - Bahá'u'lláh

Les lieux saints bahá’ís

Les lieux saints bahá’ís situés à Haïfa et Akká (Israël) sont classés au Patrimoine mondial de l’Unesco en raison de leur profonde signification spirituelle et de leur importance comme lieu de pèlerinage de la foi bahá’íe.
En savoir plus »

Les maisons d’adoration

Les maisons d’adoration bahá’íes sont des lieux de prière et de recueillement ouverts à tous. Il existe sept maisons d’adoration continentales. Avec plus de quatre millions de visiteurs chaque année, celle de New Delhi en Inde est la plus visitée.
En savoir plus »

Actualités

La couverture de la 6e édition du calendrier interreligieux de Strasbourg reprend la rosace formée par les symboles des 8 religions du calendrier.

La musique au service de la paix

Strasbourg, publié le 13 janvier 2018 – Le rendez-vous devient incontournable. Le calendrier des religions 2018 édité par la ville de Strasbourg, a été présenté le vendredi 13 janvier aux officiels et à la presse lors des vœux aux cultes de l’agglomération strasbourgeoise en présence de leurs représentants. Le thème retenu pour cette 6e édition est la musique, un langage universel qui parle à toutes les âmes.

Le magazine Le monde des religions de janvier-février 2018 consacre deux pages à la foi bahá’íe.

Le bahaïsme, une religion monothéiste née au XIXe siècle

Paris, le 16 janvier 2018 – C’est sous le titre Le bahaïsme, une religion monothéiste née au XIXe siècle, que le magazine Le monde des religions n° 87 de janvier-février 2018 consacre deux pages à la foi bahá’íe.

1233_01

Une vision de paix : Scènes de la République démocratique du Congo

KINSHASA, République démocratique du Congo, publié le 16 janvier 2018 - Le soleil se lève dans le village congolais de Ditalala et l’arôme du café fraîchement infusé parfume l’air. Depuis des générations, les gens de ce village boivent de ce café, qu’ils cultivent eux-mêmes, avant de partir travailler dans leurs fermes.

651_00_mapyemen_0_0

Un bahá’í yéménite condamné à la peine de mort alors que la persécution s'intensifie

NEW YORK, publié le 5 janvier 2018 - Le 2 janvier 2018, le tribunal pénal spécialisé de Sanaa, au Yémen, a rendu une décision sans précédent dans la persécution des bahá’ís au Yémen. Condamnant à mort M. Hamed bin Haydara en raison de ses convictions religieuses, le juge a en outre appelé à la dissolution de toutes les assemblées bahá’íes.

2017 : Une année mémorable pour le monde bahá’í

2017 : Une année mémorable pour le monde bahá’í

CENTRE MONDIAL BAHÁ’Í, publié le 2 janvier 2018 - 2017 a été une année de développements de grande ampleur dans le monde bahá’í.

Vieille ville de Sanaa. Sanaa est la plus grande ville du Yémen. Crédit photo : Rod Waddington

Tollé contre la révoltante condamnation à mort d’un bahá’í yéménite

SANAA, Yémen, publié le 9 janvier 2018 - Plus d’une centaine de militants, d’avocats et de maîtres à penser ont fait entendre leurs voix au cours de la semaine écoulée pour protester contre l’exécution ordonnée du bahá’í yéménite Hamed bin Haydara, injustement emprisonné il y a quatre ans pour ses convictions religieuses.

La 30e session ordinaire du Comité africain d’experts sur les droits et le bien-être de l’enfant (CAEDBE) s’est tenue le 6 décembre dans la capitale du Soudan.

Des dirigeants africains abordent la question de l’éducation et de l’autonomie des enfants

Khartoum, Soudan, le 31 décembre 2017 - Au cours d’un sommet semestriel majeur, des dirigeants africains, préoccupés par l’état des enfants sur le continent, se sont réunis en décembre pour discuter de leurs droits et de leur bien-être.

Tombeau du Báb

Reportage TV sur les jardins bahá'ís à Haïfa dans l'émission « Echappées belles » sur France 5

L'émission « Échappées Belles – De Tel Aviv à Jéricho » diffuse un reportage sur la foi bahá'íe et ses lieux saints à Haïfa.