Les Bahá'ís de France

Au sein des quartiers et des villages de France,
les bahá’ís s’efforcent de contribuer au bien-être et au progrès de la société,
aux côtés de personnes qui partagent cette même volonté.

Inspirés par la vision de Bahá’u’lláh, ils ont à cœur de servir le bien commun. La transformation à laquelle ils prennent part inclut à la fois le développement du caractère noble de l’être humain et l’amélioration des conditions matérielles et spirituelles de la société.

Le principe qui inspire et oriente leurs efforts est celui de l’unité de l’humanité. Ils ont la conviction que l'humanité forme une seule famille. Le moment est venu pour elle de s'unir en une société mondiale, juste et prospère, dans le respect de la diversité des cultures et des peuples qui la composent.

Rencontrer des bahá’ís dans votre région :

Sensibles à la vision bahá’íe de la construction d’un monde spirituellement et matériellement prospère, de plus en plus de personnes apprennent à servir la société de façon désintéressée. En savoir plus »

La foi bahá’íe est une religion mondiale et indépendante. Son histoire débute en Perse en 1844. Son fondateur est Bahá’u’lláh, un noble persan qui a proclamé être le porteur d’une nouvelle révélation, un nouveau message divin, dont la finalité est d’établir l’unité des peuples de la terre. En savoir plus »

La première communauté bahá’íe d’Europe nait à Paris à la fin du XIXe siècle. L’Occident de l’époque, à l’avant-garde des recherches académiques et des découvertes scientifiques, est ravivé par une forte curiosité intellectuelle, culturelle et artistique. Lire plus de détails historiques »

L’émergence d’une civilisation prospère, tant dans ses dimensions spirituelles que matérielles, résultera des efforts consentis par tous ceux qui, à travers le monde, cherchent à améliorer tel ou tel aspect de la vie de leur population. Découvrir l'engagement des bahá'ís dans la vie de la société »

Si puissante est la lumière de l’unité qu’elle peut illuminer la Terre entière - Bahá'u'lláh

Les lieux saints bahá’ís

Les lieux saints bahá’ís situés à Haïfa et Akká (Israël) sont classés au Patrimoine mondial de l’Unesco en raison de leur profonde signification spirituelle et de leur importance comme lieu de pèlerinage de la foi bahá’íe.
En savoir plus »

Les maisons d’adoration

Les maisons d’adoration bahá’íes sont des lieux de prière et de recueillement ouverts à tous. Il existe sept maisons d’adoration continentales. Avec plus de quatre millions de visiteurs chaque année, celle de New Delhi en Inde est la plus visitée.
En savoir plus »

Actualités

C’est au son de la conque que les membres de la communauté bahá’íe de l’île de Tanna ont marqué le dévoilement du projet du temple. Il s’agit d’un acte traditionnel qui signale des étapes importantes.

Le dévoilement du projet du temple a galvanisé l’île

TANNA, Vanuatu, publié le 21 juin 2017 - Plus d’un millier de personnes se sont rassemblées le dimanche 18 juin 2017 pour le dévoilement du projet de la maison d’adoration bahá’íe locale à Tanna, dans la nation insulaire du Vanuatu, un archipel de l’océan Pacifique.

Le projet de la maison d’adoration locale à Tanna, Vanuatu

Le projet du temple du Vanuatu est dévoilé

TANNA, Vanuatu, publié le 18 juin 2017 - Dans le contexte d’un développement important pour l’île de Tanna au Vanuatu, le projet de la maison d’adoration bahá’íe locale a été dévoilé le 18 de ce mois.

Nathaniel dans la vidéo Power Over All Things. Réfléchissant aux paroles de Bahá’u’lláh, il a déclaré : « Je pense que c’est une prière très puissante qui peut nous aider et, dans cette période très difficile pour la planète, nous avons vraiment besoin de plus de ces mots pleins de force qui nous sont offerts. »

Une vidéo cherche à apporter des paroles sacrées au plus grand nombre de personnes

MELBOURNE, Australie, publié le 13 juin 2017 - Sortie le 9 de ce mois, une nouvelle vidéo musicale met en vedette le chanteur et interprète populaire australien Nathaniel Willemse qui chante une prière de Bahá’u’lláh.

1173_05

Des peintures murales comme symboles de la solidarité, de la résilience

NEW YORK, publié le 4 juin 2017 - Marthalicia Matarrita est une artiste d’origine latino-américaine vivant à New York. Bien que sa vie soit complètement étrangère à l’Iran, le travail artistique de Mme Matarrita l’a mise en relation avec L’Éducation n’est pas un crime, une campagne d’art de la rue visant à accroître la sensibilisation au déni de l’accès à l’éducation qui vise les étudiants bahá’ís en Iran.

Palais du Luxembourg, où s'est tenu le colloque "Persécutions des baha'is, comment défendre les libertés fondamentales"

Mise en ligne des actes du colloque « Persécution des bahá’ís en Iran, comment promouvoir les libertés fondamentales ? »

PARIS, publié le 21 octobre 2016 - Publication des actes du colloque « Persécution des bahá’ís en Iran, comment promouvoir les libertés fondamentales ? » tenu le 12 novembre 2015 au Palais du Luxembourg à Paris

Tombeau du Báb

Reportage TV sur les jardins bahá'ís à Haïfa dans l'émission « Echappées belles » sur France 5

L'émission « Échappées Belles – De Tel Aviv à Jéricho » diffuse un reportage sur la foi bahá'íe et ses lieux saints à Haïfa.