Les Bahá'ís de France

Au sein des quartiers et des villages de France,
les bahá’ís s’efforcent de contribuer au bien-être et au progrès de la société,
aux côtés de personnes qui partagent cette même volonté.

Inspirés par la vision de Bahá’u’lláh, ils ont à cœur de servir le bien commun. La transformation à laquelle ils prennent part inclut à la fois le développement du caractère noble de l’être humain et l’amélioration des conditions matérielles et spirituelles de la société.

Le principe qui inspire et oriente leurs efforts est celui de l’unité de l’humanité. Ils ont la conviction que l'humanité forme une seule famille. Le moment est venu pour elle de s'unir en une société mondiale, juste et prospère, dans le respect de la diversité des cultures et des peuples qui la composent.

Rencontrer des bahá’ís dans votre région :

Inspirés par la vie et les enseignements de Bahá’u’lláh, des millions de personnes du monde entier ont célébré, les 21 et 22 octobre 2017, le deux centième anniversaire de sa naissance. Pour cet évènement les communautés bahá’íes ont reçu beaucoup de messages de personnalités publiques. Découvrir le site international du bicentenaire »

Sensibles à la vision bahá’íe de la construction d’un monde spirituellement et matériellement prospère, de plus en plus de personnes apprennent à servir la société de façon désintéressée. En savoir plus »

La foi bahá’íe est une religion mondiale et indépendante. Son histoire débute en Perse en 1844. Son fondateur est Bahá’u’lláh, un noble persan qui a proclamé être le porteur d’une nouvelle révélation, un nouveau message divin, dont la finalité est d’établir l’unité des peuples de la terre. En savoir plus »

La première communauté bahá’íe d’Europe nait à Paris à la fin du XIXe siècle. L’Occident de l’époque, à l’avant-garde des recherches académiques et des découvertes scientifiques, est ravivé par une forte curiosité intellectuelle, culturelle et artistique. Lire plus de détails historiques »

L’émergence d’une civilisation prospère, tant dans ses dimensions spirituelles que matérielles, résultera des efforts consentis par tous ceux qui, à travers le monde, cherchent à améliorer tel ou tel aspect de la vie de leur population. Découvrir l'engagement des bahá'ís dans la vie de la société »

Si puissante est la lumière de l’unité qu’elle peut illuminer la Terre entière - Bahá'u'lláh

Les lieux saints bahá’ís

Les lieux saints bahá’ís situés à Haïfa et Akká (Israël) sont classés au Patrimoine mondial de l’Unesco en raison de leur profonde signification spirituelle et de leur importance comme lieu de pèlerinage de la foi bahá’íe.
En savoir plus »

Les maisons d’adoration

Les maisons d’adoration bahá’íes sont des lieux de prière et de recueillement ouverts à tous. Il existe sept maisons d’adoration continentales. Avec plus de quatre millions de visiteurs chaque année, celle de New Delhi en Inde est la plus visitée.
En savoir plus »

Actualités

1560773993-faithcatalystsocialchange00

La foi comme catalyseur du changement social : perspectives en provenance du Congo

KINSHASA, République démocratique du Congo, publié le 17 juin 2019-Lorsque des représentants de communautés chrétiennes, musulmanes et bahá’íes se sont rassemblés pour la première fois dans un bar à jus de fruits à Kinshasa en février, une question en particulier a animé leurs échanges : comment expliquer clairement aux autres le lien profond qui existe entre la religion et le changement social constructif ?

Bhavna Anbarasan (à gauche) et Pooja Tiwari, toutes deux de New Delhi, ont discuté avec le Bahá’í World News Service d’un groupe de jeunes femmes qui ont organisé une campagne de sensibilisation afin de partager une compréhension scientifique et spirituelle de la menstruation.

Vaincre les préjugés par l’éducation

NEW DELHI, Inde, publié le 12 juin 2019 - Le dernier épisode de podcast de BWNS explore comment des jeunes femmes ont aidé leur communauté à dépasser les attitudes superstitieuses qui ostracisent les femmes.

1559736256-bahai-world-article-highlights-centrality-agriculture00

Un article paru dans The Bahá’í World souligne la centralité de l’agriculture

CENTRE MONDIAL BAHÁ’Í, publié le 5 juin 2019 - Dans The Baha’i World, les auteurs s’intéressent de manière approfondie aux questions contemporaines en explorant les concepts tirés des enseignements bahá’ís et de l’expérience de la communauté bahá’íe. Dans son article, Begin with the Village : The Baha’i Approach to Rural Development (Commencer par le village : l’approche bahá’íe du développement rural), Paul Hanley approfondit le thème de l’agriculture dans un monde de plus en plus urbanisé.

Le président des Kiribati, Taneti Maamau (troisième à partir de la droite), a assisté à la séance de clôture de la Convention nationale de la communauté bahá’íe du pays.

Le président des Kiribati participe à la convention annuelle bahá’íe

TARAWA SUD, Kiribati, publié le 31 mai 2019 - Les bahá’ís du pays s’engagent avec leur gouvernement dans l’objectif commun de travailler au mieux-être de la nation insulaire.

1558509120-bahaiworldpublicationlaunch01

Mise en ligne de la publication Baha’i World

CENTRE MONDIAL BAHÁ’Í, publié le 23 mai 2019 - La publication The Baha’i World a été mise en ligne aujourd’hui. Le site web offre une sélection d’essais donnant matière à réflexion et des articles détaillés sur un éventail de sujets intéressant le grand public, informant des avancées dans la pensée et l’action bahá’íes et reflétant l’objectif de la Foi dans le monde.

1558350748-babhouseimage

En cette année du bicentenaire, se souvenir de la naissance d’une nouvelle Foi

CENTRE MONDIAL BAHÁ’Í, publié le 20 mai 2019 -Le 22 mai 1844, il y a 175 ans, un érudit et chercheur ardent de la vérité s’est approché des portes de Chiraz. Face à cette ville historique connue pour ses roses, ses cyprès et sa longue tradition de poésie, il était à la recherche d’un nouveau messager de Dieu.

1557986015-primeministerardernnewzealandyouthraceunity00

Encouragés par la Première ministre Jacinda Ardern, les jeunes de Nouvelle-Zélande demande instamment la fin du racisme

AUCKLAND, Nouvelle-Zélande, publié le 16 mai 2019-Depuis près de deux décennies, les bahá’ís de Nouvelle-Zélande promeuvent un discours sur l’unité raciale par le biais d’un processus annuel réunissant une centaine de jeunes et de jeunes adultes venus de tout le pays. Cette année, l’aboutissement de ce processus s’est déroulé dans l’ombre des attaques terroristes de Christchurch qui ont secoué ce pays. Complimentés par la Première ministre du pays, une centaine d’élèves du secondaire se sont réunis samedi pour examiner le problème crucial de l’unité raciale.

1557666618-questioningcurrentmodesthoughtaction00

Remettre en question les modes de pensée et d’action actuels : le Parlement européen se tourne vers l’avenir

BRUXELLES, publié le 12 mai 2019 - La Communauté internationale bahá’íe (BIC) recherche un nouveau type de dialogue dans le monde, un dialogue plus consultatif, plus unificateur, plus inclusif, dans lequel de nouvelles approches et de nouvelles idées peuvent émerger. Dans le cadre des Nations unies et de nombreuses organisations régionales, cette activité débouche sur des développements prometteurs.

Tombeau du Báb

Reportage TV sur les jardins bahá'ís à Haïfa dans l'émission « Echappées belles » sur France 5

L'émission « Échappées Belles – De Tel Aviv à Jéricho » diffuse un reportage sur la foi bahá'íe et ses lieux saints à Haïfa.