Les Bahá'ís de France

Au sein des quartiers et des villages de France,
les bahá’ís s’efforcent de contribuer au bien-être et au progrès de la société,
aux côtés de personnes qui partagent cette même volonté.

Inspirés par la vision de Bahá’u’lláh, ils ont à cœur de servir le bien commun. La transformation à laquelle ils prennent part inclut à la fois le développement du caractère noble de l’être humain et l’amélioration des conditions matérielles et spirituelles de la société.

Le principe qui inspire et oriente leurs efforts est celui de l’unité de l’humanité. Ils ont la conviction que l'humanité forme une seule famille. Le moment est venu pour elle de s'unir en une société mondiale, juste et prospère, dans le respect de la diversité des cultures et des peuples qui la composent.

Rencontrer des bahá’ís dans votre région :

Le 200e anniversaire de la naissance du Báb, dont le message revivifiant prépara le chemin pour la venue de Bahá'u'lláh, le fondateur de la foi bahá'íe, a été célébré les 29 et 30 octobre 2019 dans d'innombrables cadres et endroits à travers le monde. Découvrir le site international du bicentenaire »

Inspirés par la vie et les enseignements de Bahá’u’lláh, des millions de personnes du monde entier ont célébré, les 21 et 22 octobre 2017, le deux centième anniversaire de sa naissance. Pour cet évènement les communautés bahá’íes ont reçu beaucoup de messages de personnalités publiques. Découvrir le site international du bicentenaire »

Sensibles à la vision bahá’íe de la construction d’un monde spirituellement et matériellement prospère, de plus en plus de personnes apprennent à servir la société de façon désintéressée. En savoir plus »

La foi bahá’íe est une religion mondiale et indépendante. Son histoire débute en Perse en 1844. Son fondateur est Bahá’u’lláh, un noble persan qui a proclamé être le porteur d’une nouvelle révélation, un nouveau message divin, dont la finalité est d’établir l’unité des peuples de la terre. En savoir plus »

La première communauté bahá’íe d’Europe nait à Paris à la fin du XIXe siècle. L’Occident de l’époque, à l’avant-garde des recherches académiques et des découvertes scientifiques, est ravivé par une forte curiosité intellectuelle, culturelle et artistique. Lire plus de détails historiques »

L’émergence d’une civilisation prospère, tant dans ses dimensions spirituelles que matérielles, résultera des efforts consentis par tous ceux qui, à travers le monde, cherchent à améliorer tel ou tel aspect de la vie de leur population. Découvrir l'engagement des bahá'ís dans la vie de la société »

Si puissante est la lumière de l’unité qu’elle peut illuminer la Terre entière - Bahá'u'lláh

Les lieux saints bahá’ís

Les lieux saints bahá’ís situés à Haïfa et Akká (Israël) sont classés au Patrimoine mondial de l’Unesco en raison de leur profonde signification spirituelle et de leur importance comme lieu de pèlerinage de la foi bahá’íe.
En savoir plus »

Les maisons d’adoration

Les maisons d’adoration bahá’íes sont des lieux de prière et de recueillement ouverts à tous. Il existe sept maisons d’adoration continentales. Avec plus de quatre millions de visiteurs chaque année, celle de New Delhi en Inde est la plus visitée.
En savoir plus »

Actualités

image à la une

« Les religions, qu’ont-elles encore à nous dire ? » au Forum des religions à Strasbourg

Strasbourg, publié le 14 octobre 2020 - La deuxième édition du Forum des religions se déroulera à Strasbourg du 15 au 18 octobre. Rencontres, tables rondes, débats et portes ouvertes sont au programme afin de questionner la place du religieux dans nos sociétés sécularisées. La foi bahá’íe y participera aux côtés des autres cultes.

1602170247-university-lessons-learned-covid-first-wave-00

L’université applique les leçons tirées de la première vague de Covid-19

SANTA CRUZ, Bolivie, publié le 9 octobre 2020 - Malgré les défis auxquels sont confrontés tous les établissements d’enseignement, l’université Nur en Bolivie s’est efforcée de faire face aux circonstances actuelles et de s’adapter rapidement en tirant parti des leçons tirées de la première vague de COVID-19.

1601551120-pandemic-sparks-critical-reflection-journalism-00

La pandémie suscite une réflexion critique sur le journalisme

AMMAN, Jordanie, publié le 2 octobre 2020 - Au début de l’année, alors que la pandémie se propageait à travers le monde, un évènement inhabituel s’est produit dans le domaine de l’information : des idées profondes sur la transformation sociale et les actes de solidarité ont fait les gros titres des journaux du monde entier. Bien que de façon moins notable aujourd’hui, les organes de presse continuent de présenter de telles histoires, dont beaucoup auraient été considérées comme non pertinentes ou insignifiantes avant la crise.

1601363066-shrine-abdul-baha-foundations-completed-00

Mausolée de ‘Abdu’l-Bahá : les fondations sont achevées

CENTRE MONDIAL BAHÁ’Í, publié le 29 septembre 2020 -Après l’annonce du projet du mausolée de ‘Abdu’l-Bahá il y a quelques mois, les fondations de l’édifice ont été posées et la construction approche d’une nouvelle phase. Le projet s’est poursuivi depuis le début de la pandémie, avec des mesures sanitaires appropriées mises en place pour protéger la sécurité de tout le personnel impliqué.

1601377695-douglas-martin-1929-2020-00

Douglas Martin, 1927–2020

CENTRE MONDIAL BAHÁ'Í, publié le 29 septembre — Douglas Martin, ancien membre de la Maison universelle de justice, est décédé le 28 septembre 2020 à Toronto, au Canada. Il était âgé de 93 ans.

1601200675-farzam-arbab-1941-2020-00

Farzam Arbab, 1941–2020

CENTRE MONDIAL BAHÁ’Í, publié le 26 septembre 2020 — Farzam Arbab, ancien membre de la Maison universelle de justice, est décédé le 25 septembre 2020 à San Diego, aux États-Unis. Il était âgé de 78 ans.

Clara Lointier (à gauche) et Ariana Diarra sont les heureuses lauréates 2020 dans la catégorie Lycée du prix « Réinventer le monde »  de l’Agence française de développement.

Lauréates 2020 dans la catégorie Lycée du prix « Réinventer le monde » de l’Agence française de développement

Paris, publié le 25 septembre 2020 - Dans le cadre du prix de l’Agence française de développement (AFD) 2020, deux lycéennes Ariana et Clara, ont exploré des thèmes essentiels liés à la transformation sociale et aux objectifs de développement durable en s’inspirant des idéaux de la foi bahá’íe. Inspirées par la vision d’un monde meilleur auquel chacun peut contribuer, elles ont été récompensées par le premier prix lycéen.

1600943392-violette-haake-2001

Violette Haake, 1928–2020

CENTRE MONDIAL BAHÁ’Í, publié le 24 septembre 2020 - Violette Haake, ancienne membre du Centre international d’enseignement, est décédée le 24 septembre à Melbourne en Australie. Elle était âgée de 92 ans.

1600691217-leading-image-bic-1451

La BIC célèbre les 75 ans de l’ONU et envisage la voie vers un ordre mondial juste

BIC NEW YORK, publié le 21 septembre 2020 -Alors que l’Organisation des Nations unies célèbre son 75e anniversaire, la Communauté internationale bahá’íe (BIC) a, à cette occasion, publié une déclaration. Que l’ONU ait persisté malgré de nombreux défis et qu’elle ait jusqu’à présent duré trois fois plus longtemps que les 25 ans d’existence de la Société des Nations – la première tentative sérieuse de gouvernance mondiale de l’humanité – est un accomplissement impressionnant, selon la BIC.

1599987732-leadingimage-isgp-final

Des étudiants universitaires participent à des conversations sur le changement social

CENTRE MONDIAL BAHÁ’Í, publié le 13 septembre 2020 -En cette période d’incertitude accrue, les jeunes ont surtout été confrontés à de nombreuses questions sur la direction que prend le monde et sur leur place dans celui-ci. Pour aider les étudiants universitaires à explorer ces questions, l’Institut d’études sur la prospérité mondiale (ISGP) a créé des espaces permettant aux jeunes de se réunir pour des discussions ciblées.

Tombeau du Báb

Reportage TV sur les jardins bahá'ís à Haïfa dans l'émission « Echappées belles » sur France 5

L'émission « Échappées Belles – De Tel Aviv à Jéricho » diffuse un reportage sur la foi bahá'íe et ses lieux saints à Haïfa.