Les Bahá'ís de France

Au sein des quartiers et des villages de France,
les bahá’ís s’efforcent de contribuer au bien-être et au progrès de la société,
aux côtés de personnes qui partagent cette même volonté.

Inspirés par la vision de Bahá’u’lláh, ils ont à cœur de servir le bien commun. La transformation à laquelle ils prennent part inclut à la fois le développement du caractère noble de l’être humain et l’amélioration des conditions matérielles et spirituelles de la société.

Le principe qui inspire et oriente leurs efforts est celui de l’unité de l’humanité. Ils ont la conviction que l'humanité forme une seule famille. Le moment est venu pour elle de s'unir en une société mondiale, juste et prospère, dans le respect de la diversité des cultures et des peuples qui la composent.

Rencontrer des bahá’ís dans votre région :

Le 200e anniversaire de la naissance du Báb, dont le message revivifiant prépara le chemin pour la venue de Bahá'u'lláh, le fondateur de la foi bahá'íe, a été célébré les 29 et 30 octobre 2019 dans d'innombrables cadres et endroits à travers le monde. Découvrir le site international du bicentenaire »

Inspirés par la vie et les enseignements de Bahá’u’lláh, des millions de personnes du monde entier ont célébré, les 21 et 22 octobre 2017, le deux centième anniversaire de sa naissance. Pour cet évènement les communautés bahá’íes ont reçu beaucoup de messages de personnalités publiques. Découvrir le site international du bicentenaire »

Sensibles à la vision bahá’íe de la construction d’un monde spirituellement et matériellement prospère, de plus en plus de personnes apprennent à servir la société de façon désintéressée. En savoir plus »

La foi bahá’íe est une religion mondiale et indépendante. Son histoire débute en Perse en 1844. Son fondateur est Bahá’u’lláh, un noble persan qui a proclamé être le porteur d’une nouvelle révélation, un nouveau message divin, dont la finalité est d’établir l’unité des peuples de la terre. En savoir plus »

La première communauté bahá’íe d’Europe nait à Paris à la fin du XIXe siècle. L’Occident de l’époque, à l’avant-garde des recherches académiques et des découvertes scientifiques, est ravivé par une forte curiosité intellectuelle, culturelle et artistique. Lire plus de détails historiques »

L’émergence d’une civilisation prospère, tant dans ses dimensions spirituelles que matérielles, résultera des efforts consentis par tous ceux qui, à travers le monde, cherchent à améliorer tel ou tel aspect de la vie de leur population. Découvrir l'engagement des bahá'ís dans la vie de la société »

Si puissante est la lumière de l’unité qu’elle peut illuminer la Terre entière - Bahá'u'lláh

Les lieux saints bahá’ís

Les lieux saints bahá’ís situés à Haïfa et Akká (Israël) sont classés au Patrimoine mondial de l’Unesco en raison de leur profonde signification spirituelle et de leur importance comme lieu de pèlerinage de la foi bahá’íe.
En savoir plus »

Les maisons d’adoration

Les maisons d’adoration bahá’íes sont des lieux de prière et de recueillement ouverts à tous. Il existe sept maisons d’adoration continentales. Avec plus de quatre millions de visiteurs chaque année, celle de New Delhi en Inde est la plus visitée.
En savoir plus »

Actualités

Le centenaire de la première conférence sur l’amitié raciale organisée par la communauté bahá’íe américaine a été marqué par un symposium de trois jours, analysant l’unité raciale et le changement social.

Une voie vers une Amérique unifiée

Washington, D.C., le 16 juin 2021 - Il y a cent ans, au mois de mai, la communauté bahá’íe américaine organisait à Washington, D.C., la première conférence sur l’unité raciale aux États-Unis, un moment décisif sur la voie de l’unité raciale dans le pays. Le centenaire de cet évènement organisé par la communauté bahá’íe américaine a été marqué par un symposium de 3 jours.

BB6A2CE9-3C37-4F82-92A1-528DAFA61508

Surmonter ensemble les épreuves sur le chemin de l’unité du genre humain

Paris, publié le 11 juin 2021 - Le Comité interreligieux de la région Grand-Est a invité des représentants de religions à réfléchir sur le temps d’épreuve à l’occasion d’une table ronde tenue le 20 mai 2021, intitulée « Regards croisés : Comment les temps d’Épreuve sont-ils compris par les religions ? »

Le Bureau de Bruxelles de la Communauté internationale bahá’íe et l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture ont lancé une série de séminaires pour examiner la relation entre l’agriculture, la durabilité rurale et la migration.

Selon le BIC, une évolution des systèmes agricoles est nécessaire pour assurer la durabilité.

BIC BRUXELLES, le 8 juin 2021 - Le Bureau du BIC de Bruxelles et la FAO des Nations unies lancent une série de séminaires pour examiner le lien entre l’agriculture, la durabilité rurale et la migration.

Les membres d’un comité d’urgence établi par l’Assemblée spirituelle nationale bahá’íe de la RCA ont parcouru des centaines de kilomètres de Bangui, la capitale, à la ville de Bambari, s’arrêtant dans les villes en cours de route pour fournir des produits de première nécessité.

« L’endurance à travers les cycles de la guerre » : une communauté résiliente nourrit l’espoir en RCA

BANGUI, République centrafricaine, le 1er juin 2021 - Malgré un conflit armé qui dure depuis des années en République centrafricaine (RCA), les bahá’ís du pays ont contribué au progrès social, en formant récemment un comité d’urgence pour fournir des secours.

screenshot_2021-02-18_10.38.27_am_0

Réactions de politiques en France en soutien aux bahá’ís d'Ivel

Paris publié le 4 juin 2021 - Au printemps 2021, en France, des députés et sénateurs, des conseillères départementales et des maires de grandes et petites villes, des cultivateurs et avocats, des associations et médias réputés ont élevé leurs voix pour exprimer leur désapprobation devant le sort réservé aux bahá'ís d'Iran et en particulier aux bahá'ís du village d'Ivel.

Le cimetière de Kharavan, au sud-est de Téhéran

La répression des bahá’ís en Iran s’accentue : les sépultures et les morts de plus en plus visés

PARIS, publié le 1er juin 2021 - Courant avril 2021, les bahá’ís de Téhéran se sont vu imposer deux choix impossibles pour leurs inhumations. Le premier, d'enterrer leurs morts au-dessus d'une fosse commune où reposeraient des centaines, voire des milliers de dépouilles enfouies à la va vite après les exécutions sommaires des débuts de la révolution iranienne. Cette fosse hautement symbolique, située à Kharavan, au sud-est de Téhéran, abriterait aussi les dépouilles de 50 bahá’ís exécutés en raison de leur croyance, à la même époque.

1511_01

Kenya : le premier temple bahá’í local en Afrique ouvre ses portes

MATUNDA, Kenya, publié le 24 mai 2021 - Présence lumineuse à Matunda Soy, au Kenya, la première maison d’adoration bahá’íe locale du continent africain a été inaugurée lors d’une cérémonie dimanche matin.

1510_01

En Irlande, une série de podcasts invite à une conversation au niveau local

DUBLIN, publié le 20 mai 2021 - Comhrá, qui signifie « conversation amicale » en irlandais, est un podcast (EN) récemment lancé par les bahá’ís d’Irlande et qui offre un espace pour des discussions motivantes entre amis, sur des thèmes essentiels à la vie de la société.

Tombeau du Báb

Reportage TV sur les jardins bahá'ís à Haïfa dans l'émission « Echappées belles » sur France 5

L'émission « Échappées Belles – De Tel Aviv à Jéricho » diffuse un reportage sur la foi bahá'íe et ses lieux saints à Haïfa.